définition du reboisement

Le reboisement est l'action par laquelle un territoire est repeuplé d'arbres. Son objectif est environnemental, car il ne faut pas oublier que la masse forestière est essentielle à l'oxygène que nous respirons, régule le climat et constitue l'habitat naturel des espèces végétales et animales.

Si nous parlons de reboisement, il faut tenir compte du fait qu'auparavant il y a eu un phénomène inverse, la déforestation, c'est-à-dire la destruction des forêts.

Dans le but de remonter le temps

De manière générale, le reboisement est une tentative de récupérer un espace naturel qui a été détruit en raison de divers facteurs (industrialisation, création d'espaces dédiés à l'agriculture et à l'élevage, nouvelles infrastructures, besoin de logements, incendies et une longue etc.).

Le combat permanent pour la protection des forêts du monde

La destruction de millions d'hectares de forêts dans le monde a contribué à la prospérité et à la richesse. Cependant, certains considèrent que ces progrès sont apparents, puisque la disparition de la forêt a causé plus d'inconvénients que d'avantages. Face au désastre de la destruction, certains groupes environnementaux travaillent sur deux axes: le reboisement et la préservation des forêts.

Considérations techniques

La plantation d'arbres est actuellement réalisée dans le cadre de plans nationaux de reboisement et d'initiatives de groupes environnementaux ou de certaines communautés qui luttent pour récupérer leurs espaces naturels. Pour que ce processus réussisse, il est nécessaire de considérer une série d'aspects techniques: les caractéristiques du sol (notamment sa profondeur et sa texture), la couche herbacée ou l'érosion du sol. Une autre question à évaluer est celle des espèces d'arbres les plus adaptées pour un reboisement efficace, en particulier son adaptation aux conditions climatiques de chaque zone.

Une tâche organisée pour obtenir les meilleurs résultats

Dans la stratégie de reboisement, il est également nécessaire d'organiser un système de pépinière forestière, lieu où les graines sont semées avec les nutriments les plus adaptés et dans les meilleures conditions. D'autre part, il est nécessaire de créer une infrastructure de base par rapport à une série d'aspects techniques dans les pépinières: un système d'irrigation, une serre, une maison d'ombrage pour protéger les plantes de la chaleur en été, un système de conservation des semences et une procédure pour maintenir le sol de pépinière, également connu sous le nom de substrat.

Enfin, comme étape préalable au reboisement définitif, un nettoyage du terrain est effectué, qui est combiné à l'utilisation d'herbicides pour lutter contre les mauvaises herbes, ainsi qu'à l'aménagement d'une parcelle de terrain (ou cadre de plantation) qui va dépendent de ses caractéristiques.