définition de l'encyclopédisme

L'encyclopédisme était un courant philosophique dirigé par Denis Diderot et Jean d'Alembert. Cette encyclopédie avait pour but pédagogique de transmettre des connaissances, valorisant la connaissance comme un moyen nécessaire pour atteindre la lumière de la raison, un canal par lequel atteindre la vraie connaissance. La raison est le bon canal pour mettre fin aux formes de fausses connaissances telles que la superstition.

Promouvoir la connaissance comme un bien nécessaire pour propulser la société vers la conquête de la modernité. C'est-à-dire que la connaissance est la base du progrès social. A travers l'Encyclopédie, sur ce point, les thèses démocratiques sont également défendues et les faiblesses de l'ordre existant sont critiquées.

L'Encyclopédie fonde ses recherches sur la liberté dans une quadruple perspective: la pensée, la recherche et la religion.

Bases de l'encyclopédisme

Les Lumières conçoivent la connaissance comme un bien démocratique, c'est-à-dire comme un héritage qui devrait être accessible à tous, au lieu de transformer la connaissance en un bien élitiste qui n'est accessible qu'à quelques-uns.

Cette encyclopédie produite en France avait pour but d'organiser les connaissances selon un critère rationnel. Les idées principales sont reflétées dans cette encyclopédie. Par exemple, la science comme base du progrès social à tout moment. L'ordre naturel comme moyen d'atteindre le bonheur terrestre. Jusqu'à 150 personnes de profils différents ont travaillé sur ce travail: théologiens, artistes, philosophes, scientifiques, magistrats et artisans.

Cet important ouvrage se composait de 28 volumes. Le 18ème siècle est entré dans l'histoire comme le Siècle des Lumières. En faisant l'éloge de la connaissance comme moyen nécessaire du développement humain.

Auteurs de l'Encyclopédie

Les auteurs de l'Encyclopédie étaient connus comme des encyclopédistes qui, avec leur travail, ont eu une grande influence sur la politique de l'époque. L'encyclopédiste Jean-Baptiste le Rond d'Alembert était un expert qui a réalisé des publications spécialisées en sciences: astronomie, mathématiques et physique. Avec Diderot, il a réalisé cet ouvrage dont le nom est encore une référence pour faire référence à ce type d'ouvrage encore aujourd'hui: l'encyclopédie.

Voltaire est le philosophe le plus connu de l'Encyclopédie. Il a défendu la liberté d'expression et de croyance. Cet auteur considère la liberté individuelle comme un pilier fondamental du développement.

Rousseau considère que la propriété privée est la cause des inégalités entre les personnes. C'était donc l'une des causes du malheur.

Photos: Fotolia - Yannik Labbe / Archiviste