définition du cadre de référence

Le cadre se compose d'un série d'accords qu'un chercheur, analyste, observateur utilisera, afin de mesurer une position et aussi les grandeurs physiques présentes dans un système physique..

L'espace géométrique à travers lequel un corps va traverser dans différentes positions comme conséquence évidente de son mouvement et la valeur attribuée aux grandeurs physiques correspondent au référentiel considéré, et par exemple, le mouvement sera estimé comme relatif.

Or, il faut noter que même si les valeurs des grandeurs peuvent changer en fonction du système dans lequel elles se trouvent, c'est une loi qui continuera à être liée par des relations de type mathématique qui sont celles qui permettront l'analyste d'anticiper les valeurs atteintes par un autre analyste.

Aussi connu comme système de référence, le concept qui nous concerne est largement utilisé à la demande du mécanique classique et mécanique relativiste. Rappelons que la première traite de la description du comportement des corps physiques macroscopiques que l'on retrouve, soit au repos, soit au ralenti par rapport à la vitesse de la lumière. Alors que la mécanique relativiste ou la théorie de la relativité, développée par le scientifique Albert Einstein aborde le sujet du mouvement des corps et de la force gravitationnelle.

En mécanique classique, le concept de référentiel est utilisé pour indiquer un système de coordonnées. Ce système utilise un ou plusieurs nombres pour déterminer la position occupée par un objet ou un point. Un exemple nous ferait mieux comprendre: le système qui nous permet d'indiquer les longitudes et les altitudes avec pour mission de localiser des points géographiques.

Et dans la théorie de la relativité ou de la mécanique relativiste, le référentiel impliquera une série de coordonnées spatio-temporelles qui faciliteront l'identification d'un point d'intérêt dans l'espace et avec lui aussi les faits de tout événement avec leur ordre de succession respectif.