définition de la structure

Grâce à la structure des termes, diverses questions peuvent être évoquées. D'un côté, la structure s'entend de la distribution et de l'ordre des parties les plus importantes qui composent un tout. Mais d'un autre côté, avec le même terme, nous pouvons signifier ou parler ce système de concepts qui sont liés les uns aux autres et dont la raison d'être sera de spécifier l'essence de l'objet d'étude, c'est-à-dire que la réalité et la langue parlée auront leur structure propre et particulière. Et dans l'autre des domaines où la structure des mots jouit d'une énorme popularité puisqu'elle est couramment et régulièrement utilisée par ceux qui la comprennent, elle est en architecture.

En architecture et en ingénierie, l'utilisation de ce terme est également récurrente puisqu'elle s'appelle ainsi cette ossature en fer, en bois ou en béton qui soutient un bâtiment sur lui-même. Sans aucun doute, ce sens de la structure du mot est le plus populaire et le plus répandu lors de l'utilisation de ce terme ...

L'essentiel, avant de placer tous les détails accessoires tels que le bardage, les robinets et les ouvertures dans un immeuble en construction, il sera essentiel de placer une structure qui donne cohérence et rigidité à la construction, qui sera responsable de sa durabilité. ce que le bâtiment aura et cela déterminera bien sûr également sa valeur.

Tant que c'est le Ingénierie Industrielle, une branche du génie civil, la discipline qui se concentre précisément sur la conception et le calcul qui correspond à la partie structurelle que nous avons mentionnée ci-dessus.

Sa mission principale et en ce qu'elle se concentre fondamentalement est de réaliser des structures sûres, fonctionnelles et très résistantes, que ce soit dans les bâtiments, les murs, les ponts, les barrages, les tunnels, entre autres espaces et qui sont constamment parcourus et habités par des personnes.

Pour ce faire, pour concevoir des structures, l'ingénierie structurelle applique ce que l'on appelle la mécanique des milieux continus, une branche de la physique mécanique qui établit un modèle unifié pour les solides déformés, pour les fluides et les rigides. On assiste ainsi à une conception capable de supporter son propre poids, celui des charges dues à l'usage et ce poids causé par des phénomènes naturels ou climatiques, comme c'est le cas du vent, de l'eau, de la neige et des tremblements de terre.

L'ingénierie structurelle et les professionnels qui la déploient s'assurent alors par ces procédures que les conceptions qu'ils réalisent sont capables de répondre aux normes de sécurité, c'est-à-dire que la structure ne cède pas sans même un avertissement préalable.

D'autre part, ils s'occupent également des questions de confort, par exemple que les vibrations structurelles ne perturbent pas la tranquillité des occupants et ceci est étroitement lié aux matériaux utilisés dans la construction.

Il est à noter que ces objectifs peuvent être atteints non seulement en faisant une utilisation responsable et satisfaisante de l'argent investi mais aussi en choisissant des matériaux répondant aux normes précitées.

Mais de nombreux autres domaines utilisent également le terme structure pour désigner son fonctionnement, sa disposition ou son sujet d'étude, les sciences sociales, les sciences appliquées, l'astronomie, l'ingénierie, les mathématiques, entre autres.