définition de la casuistique

Le mot casuistique vient du latin casus, qui signifie cas. Il est utilisé dans trois sens différents. En général, il se réfère à (1) l'analyse de situations ou de cas particuliers qui font partie de la même matière. D'autre part, (2) dans le domaine de la théologie ou de l'éthique est l'application de principes moraux généraux à différents comportements concrets des êtres humains. Enfin, dans le domaine du droit (3), le terme casuistique est utilisé pour désigner l'analyse d'une situation juridique à travers un ensemble de cas illustratifs.

Connaître des cas particuliers pour comprendre une réalité générale

L'idée de casuistique est applicable dans tous ces contextes dans lesquels on tente de comprendre une situation globale à partir de quelques cas concrets qui sont illustratifs.

Si nous étudions le phénomène de la pauvreté, une analyse casuistique serait celle dans laquelle des situations spécifiques de pauvreté sont présentées (tous les cas présentés seraient différents, mais ils auraient en commun l'idée générale de pauvreté).

En théologie et éthique

Dans ces deux disciplines, l'analyse du comportement humain est courante, puisque dans les deux cas la dimension morale de l'être humain est abordée. En fait, un principe théologique ou éthique général peut être compris si l'on regarde une série de cas réels ou fictifs qui illustrent ce principe. Le sens moral de type casuistique est celui qui se fonde sur l'examen de cas particuliers.

Supposons que nous analysions les comportements attentionnés de trois individus du point de vue de la théologie chrétienne. Dans le cas A, c'est une personne qui aide les autres en s'inspirant du concept de charité chrétienne, dans le cas B, un individu agit généreusement sur la base de l'amour de Dieu et dans le cas C, une personne fait du bien pour promouvoir la paix entre les hommes.

En théologie, la casuistique sert d'analyse méthodologique et les béatitudes ou paraboles en sont un exemple (chaque parabole est un cas particulier et avec elle un exemple concret d'un principe général est fourni).

Dans le domaine de l'éthique, la compréhension de l'idée de bien ou de devoir moral peut aussi se faire en recourant à une série de cas hypothétiques concrets.

L'analyse de la théorie du crime à partir de cas particuliers

Supposons qu'un avocat analyse le concept de crime. Pour mener à bien cette analyse, il ne se focalise pas sur la dimension théorique de la matière, mais présente plutôt une série de cas particuliers qui servent à illustrer son exposé. De cette manière, les types de crimes pourraient être expliqués au moyen d'exemples significatifs et tous constituent une casuistique du crime.

Photo: Fotolia - Joebakal