définition de la psychogénétique

Le terme psychogénétique doit être contextualisé dans le cadre de la psychologie, puisqu'il s'agit d'une théorie de la connaissance et, plus spécifiquement, de l'apprentissage.

La théorie psychogénétique est un modèle explicatif dans lequel sont établies les relations existantes entre l'esprit (la psyché humaine) et l'origine (la genèse) des processus évolutifs qui se développent chez l'individu. Cette théorie a été développée par le psychologue suisse Jean Piaget à partir des années 1930. Son principal objet d'étude est la connaissance humaine et ses lois et, de manière très particulière, la pensée en relation avec l'enfance. La grande réussite de Piaget a consisté à montrer que l'enfant a une façon de penser spécifique et avec ses propres schémas mentaux ou lois. Les recherches de Piaget ont eu une influence notable sur le domaine de l'apprentissage à l'école.

Principes généraux de la psychogénétique

Le pilier de la connaissance humaine repose sur le lien entre environnement et apprentissage.

Le développement intellectuel des enfants dépend de la maturation de leur développement, à la fois intellectuellement et émotionnellement.

Pour qu'il y ait une maturation intellectuelle et affective adéquate, l'enfant doit atteindre une certaine croissance physiologique (dans ses connexions cérébrales, sa motricité, sa perception et finalement dans tous les aspects biologiques qui l'affectent en tant qu'individu).

L'intelligence humaine se développe à travers un processus d'adaptation continue. Dans un premier temps (jusqu'à environ 2 ans), l'apprentissage de nouvelles connaissances est imitatif et inconscient et l'enfant adopte des attitudes qui sont agréables ou qui le mettent en sécurité.

Dans la prochaine étape de maturation (à partir de 2 ans), l'enfant commence à bouger librement, commence à prendre conscience du monde qui l'entoure et tout cela avec l'incorporation du langage, un langage plus symbolique que logique (à ce niveau le l'enfant présente un égocentrisme clair et le monde tourne autour de lui et, d'autre part, l'enfant manifeste une vision animiste de la réalité, donc les choses ont leur propre âme).

Dès l'âge de 3 ans, l'enfant entre dans différents niveaux de croissance: le jeu comme symbole lié aux émotions, la pensée subjective, les premières opérations mentales logiques, etc.

Psychogénétique et apprentissage

L'étude des différentes étapes de l'esprit de l'enfant a été essentielle pour développer des stratégies sur les processus d'apprentissage et pour concevoir une méthodologie pédagogique efficace.

Selon Piaget, les méthodes pédagogiques doivent être basées sur les paramètres de la psychogénétique. De cette manière, un enfant ne devrait apprendre de nouvelles connaissances que s'il a atteint la maturation appropriée pour les assimiler correctement.

Photos: iStock - PeopleImages / futurewalk