définition de la taxe sur la valeur ajoutée

La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est une taxe ou un taux qui est facturé sur l'acquisition de produits et services ou sur d'autres opérations dans différents pays du monde.

La TVA ou taxe sur la valeur ajoutée est un taux courant dans les pays d'Amérique latine et d'Europe qui intervient dans l'achat de biens et de services en tant que forme de perception par l'État sur le consommateur final.

Il s'agit d'un impôt indirect, dans la mesure où l'entité fiscale correspondante ne le perçoit pas de manière linéaire ou directe, mais dépend du paiement de cet impôt par chacun des intermédiaires intervenant dans la vente d'un produit. En d'autres termes, chaque membre de la chaîne de valeur doit payer au membre immédiatement précédent une charge ou une taxe qui est attachée au prix du produit et le perçoit ensuite sous sa forme proportionnelle par le membre successeur. En fin de compte, le consommateur ou l'utilisateur final est celui qui prend en charge la taxe. Le reste des acteurs doit rendre compte à l'administration fiscale de la TVA payée (ou crédit d'impôt) et de la TVA perçue (ou débit d'impôt), afin de régler la différence entre les deux.

Le calcul de la TVA sur un produit est une opération mathématique simple. Connaissant le pourcentage qui s'ajoute à l'acquisition de celui-ci, par exemple 10 ou 15%, le consommateur doit simplement multiplier le prix du produit par la valeur puis le diviser par 100. De cette manière, il obtient le montant du impôt qu'il doit .payer.

Dans tous les cas, dans la plupart des acquisitions et des prix finaux, la taxe sur la valeur ajoutée est déjà incluse.

Selon le pays dans lequel on se trouve, la TVA peut différer dans sa proportion et son mode de paiement.