définition de fax

Un fax est un système de transmission de données, écrite ou graphique par téléphone.

Un dispositif technologique très populaire dans les dernières décennies du 20e siècle est appelé un fax ou un fac-similé qui permettait de transmettre des documents, des textes et d'autres données via une ligne téléphonique, générant une télécopie.

Le fax fonctionne simplement. Il se compose de trois parties intégrées et combinées dans un seul appareil: un scanner, qui est chargé d'enregistrer les données, textes et images présents dans le document original; un modem, qui permet la connexion par téléphone avec un autre appareil ayant des caractéristiques similaires; et l'imprimante, qui lors de la réception d'un nouveau document l'imprime rapidement et économiquement sur papier, produisant une copie des données transmises.

La création du fax remonte à 1851, peu de temps après l'invention du télégraphe. L'appareil a été conçu à l'Université de Londres, dans une version très rudimentaire. Les premiers fax ne pouvaient être numérisés qu'en noir et blanc, alors qu'au fil des ans, ces systèmes sont devenus beaucoup plus sophistiqués, permettant l'échelle de gris. Aujourd'hui, les télécopies sont des appareils multifonctions qui rassemblent des informations en couleur, bien que le gris soit toujours imprimé dans un but économique et rapide.

Les télécopies étaient des appareils très populaires au milieu du XXe siècle, en tant que méthode de transmission d'informations à distance rapidement et avec précision, avant que les ordinateurs et autres appareils connexes n'atteignent la plus grande popularité et l'expansion du marché. De nombreux ordinateurs ont intégré cette fonctionnalité au cours des dernières décennies du siècle, grâce à un logiciel qui émulait les caractéristiques et le fonctionnement du télécopieur.

Aujourd'hui, ce type d'appareil est encore utilisé en raison de sa fiabilité pour certains types d'opérations d'envoi et de réception d'informations, bien que son utilisation ait été reléguée à des circonstances plus ou moins exceptionnelles.