définition des obligations

Une obligation est quelque chose que quelqu'un doit remplir pour une raison quelconque. Le terme est souvent utilisé au pluriel, car il est habituel de remplir plus d'une obligation.

On peut parler d'obligations dans des contextes différents et dans chacun d'eux le concept acquiert une nuance particulière. Ainsi, nous nous conformons à nos obligations dans notre vie quotidienne, aux obligations établies par la loi ou à celles liées à la morale.

Obligations de la vie quotidienne

Au début d'une nouvelle journée, nous avons devant nous toute une série de tâches, qui sont en quelque sorte nos obligations. Nous devons accompagner les enfants à l'école, promener le chien, aller au travail ou répondre aux courriels. Ces types d'actions doivent être satisfaites en tant qu'obligation, faute de quoi nous aurions un problème ou un inconvénient.

Si nous pensons à la répartition du temps dans la réalisation des activités quotidiennes, nous avons du temps libre pendant lequel nous faisons ce que nous voulons et, d'autre part, une série d'obligations que nous ne pouvons éviter.

La loi nous oblige à respecter les règles

Nous sommes soumis au respect des réglementations légales. Nous ne pouvons pas faire ce que nous voulons car il existe un code civil, un code pénal, un code de la route et, en général, un cadre juridique. Et tout cela est obligatoire, car le non-respect de celui-ci s'accompagne d'une sanction, par exemple une amende.

Les obligations légales ont pour but d'ordonner et de faciliter la coexistence dans la société dans son ensemble. À l'opposé des obligations établies par la loi, nous trouvons des droits. Si nous prenons un travailleur comme référence, il a une série d'obligations (essentiellement d'accomplir les tâches qui lui sont confiées) et il a aussi des droits reconnus, les obligations et les droits étant inclus dans un texte juridique, en l'occurrence les travailleurs statut.

La distinction entre droits et obligations peut avoir un cadre général (par exemple, faire référence à des personnes) ou être circonscrite à quelque chose de particulier (par exemple, les droits et obligations des patients).

Dans le domaine du droit, la notion d'obligations se présente dans différents sens (il existe une obligation alternative, une obligation civile, l'obligation de prouver quelque chose ou des obligations solidaires).

Obligations morales

L'être humain a une dimension morale naturelle, puisque nous avons tous une idée de ce qui est juste et de ce qui ne l'est pas. Cette distinction a des conséquences de toutes sortes, tant dans notre vie quotidienne que dans le domaine du droit. Cependant, le concept d'obligation morale peut être compris de différentes manières. Ainsi, quelqu'un peut dire qu'il remplit une obligation parce qu'il est convaincu que c'est son devoir. Une autre personne pourrait dire qu’elle s’acquitte d’une obligation par crainte de la peine et non parce qu’elle y croit. On pourrait aussi dire que quelqu'un respecte les obligations parce que c'est plus rentable et utile que de faire le contraire. Une position moins commune serait celle de celui qui propose de ne pas respecter ses obligations, car ce sont des normes imposées qui limitent la liberté individuelle. Il est donc apprécié qu'il existe différentes évaluations et approches par rapport à nos obligations morales dans une perspective de réflexion éthique.

Les obligations morales ont, à leur tour, une dimension individuelle et collective. Chacun vit ses devoirs ou obligations à sa manière. Plus généralement, il y a des problèmes qui nous concernent tous (par exemple, nous avons une obligation morale de prendre soin de la planète dans son ensemble).

Photos: iStock - Geber86 / DrGrounds