Qu'est-ce que la définition et le concept efta

L'une des alliances économiques qui existent sur le continent européen est l'AELE, dont les initiales viennent de l'anglais, en particulier l'Association européenne de libre-échange, qui en espagnol est normalement traduite par Association européenne de libre-échange. Les pays qui le composent actuellement sont quatre: l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse. Cette association supranationale a été fondée en 1960 pour concurrencer l'Union européenne et tout au long de son histoire, certaines nations ont quitté l'AELE pour rejoindre l'Union européenne, par exemple l'Autriche, la Finlande, la Suède et le Royaume-Uni.

Objectifs et stratégies

Comme son nom l'indique, le but est de promouvoir le libre-échange entre ses pays membres et, en même temps, de favoriser la coopération entre ses membres.

Pour atteindre ses objectifs, l'AELE se fonde sur deux principes fondamentaux: le libre marché compris comme synonyme de prospérité économique et la nécessité d'établir des relations de concurrence équitables entre ses membres. En revanche, la libre circulation des citoyens des pays qui la composent est garantie sur le territoire de l'AELE et les systèmes de sécurité sociale sont pleinement coordonnés.

L'un des mécanismes promus par l'AELE est d'améliorer la coordination en matière d'exportations et d'importations entre les pays membres. À cette fin, des mesures internes ont été adoptées pour éviter le protectionnisme dans les relations multilatérales. Pour cette raison, les pays membres de l'AELE n'imposent pas de taux spéciaux sur l'activité commerciale.

L'agriculture, la pêche et la santé sont considérées comme trois secteurs stratégiques au sein de l'association.

Pratiques que l'AELE juge incompatibles avec ses objectifs

Pour que l'échange commercial soit fluide et fructueux, les accords établis indiquent deux types d'incompatibilités générales:

1) les entreprises de ces pays ne seront pas en mesure de conclure des accords contraires à ceux promus par l'AELE et

2) aucun pays membre ne peut adopter une position de monopole dans aucun secteur économique.

Le Royaume-Uni pourrait rejoindre l'AELE après le BREXIT

Fin 2016, les Britanniques ont décidé lors d'un référendum de quitter l'Union européenne. Cette situation a provoqué une certaine instabilité au Royaume-Uni et dans l'UE elle-même. Certains analystes soutiennent que le Royaume-Uni pourrait demander une rentrée dans l'AELE, car les Britanniques maintiendraient ainsi des relations commerciales avec l'UE même s'ils n'en faisaient pas partie.

Photos: Fotolia - psdesign1 / dglavinova