définition des quantificateurs

À la demande du logique, mathématiques et théorie des ensembles, les quantificateurs sont symboles qui sont utilisés dans les contextes susmentionnés pour pouvoir indiquer le nombre ou les types d'éléments qui composent un ensemble donné et qui sont conformes à une certaine propriété.

Logique et mathématiques: symboles qui indiquent combien d'éléments composent un ensemble

Nous pouvons trouver une variété de quantificateurs, bien que parmi les plus utilisés soient: quantificateur universel et quantificateur existentiel.

Quantificateur universel et quantificateur existentiel

Le quantificateur universel, symbolisé comme suit: ∀, est utilisé avec la mission d'établir que tous les éléments d'un ensemble sont conformes à une propriété donnée.

De son côté, le quantificateur existentiel sera utilisé pour indiquer qu'il y a un ou plusieurs éléments de l'ensemble en question qui répondent à une certaine propriété.

Il est à noter que ce mot est étroitement lié à un autre concept, celui de quantifier, ce qui implique une action qui est celle de indiquer un montant.

Quantitatif: ce qui est plausible d'être moyen, compté

Il s'ensuit donc que les deux concepts sont liés à ce quantitatif cela implique l'indication d'une grandeur à partir des nombres.

Précisément en termes de quantitatif, il se réfère à la quantité, à ce qu'il est plausible de mesurer ou de quantifier, de compter.

Généralement, les enquêtes, les analyses qui considèrent presque toujours des données mesurables avec pour mission de déterminer des statistiques solides, fonctionnent généralement dans ce sens du quantitatif.

Gagnez en précision et en certitude

Par exemple, et comme nous l'avons vu plus haut dans le domaine des sciences exactes et naturelles, la quantification est très utilisée pour sa précision lorsqu'il s'agit de conclusions et de là, pour la fiabilité engendrée par la capacité à formuler des lois, théories universelles certaines.

Il est même possible d'effectuer une analyse quantitative de quelque chose avant de réaliser effectivement l'étude scientifique correspondante afin de pouvoir organiser les données qui seront soumises à l'analyse, cette mesure étant fortement recommandée car elle permettra d'acquérir des connaissances et des certitudes vis-à-vis du fin des travaux, pouvoir en effet relier des variables, proposer des hypothèses de travail et enfin tirer des conclusions.

Mais il faut aussi étendre l'action du quantitatif au plan social puisque cette procédure est utilisée pour déterminer les goûts et les intérêts des consommateurs, ou pour arriver à des nombres proches en matière de décision électorale en vue d'une élection.

En revanche, on peut retrouver l'analyse qualitative, également bien connue et utilisée mais qui consiste à prendre position ou à poser un bilan sur une question, même si bien sûr, dans ce cas, les conclusions ne seront pas valables. Total comme dans le méthode quantitative.

Usage courant dans la vie de tous les jours, il faut toujours quantifier quelque chose ...

Chaque fois que quelque chose est quantifié, la situation en question sera mise en chiffres, ce qui nous permet parfois de connaître l'ampleur ou la portée que peut avoir cette situation.

Ainsi, par exemple, quand on dit qu'un accident de voiture à chaîne a fait 10 morts et 20 blessés, cela nous permet de savoir qu'il s'agissait d'un accident vraiment important et à fort impact car il y avait justement plusieurs victimes.

La quantification est une activité hyper-présente dans notre vie quotidienne ainsi que dans la science ou dans le domaine social que nous avons déjà traité dans cette revue, non seulement nous permet de connaître la portée d'un événement donné mais nous permet également de demander une certaine quantité de quelque chose pour ne pas trop acquérir quelque chose, ou à défaut, alors nous manquons de quelque chose et nous empêchons de mener à bien cette tâche ou cette action planifiée.

Nous quantifions donc constamment diverses choses et éléments de notre vie quotidienne: problèmes, besoins, tâches, entre autres, et cela revient ensuite au terme certainement domestique et commun au-delà des explications formelles que nous en avons commentées dans les domaines. logique et mathématiques.