définition des monosyllabes

Une syllabe est chacun des traits de voix dans lesquels un mot est séparé. Dans un langage plus académique, nous pourrions dire qu'une syllabe est chacune des unités phonologiques dans lesquelles un mot est divisé. Une autre définition pourrait être la suivante: les mots monosyllabiques sont ceux qui ne peuvent pas être divisés en syllabes car ils n'en ont qu'une.

Il y a des mots avec trois syllabes ou plus (trisyllabes), deux (bisyllabes) ou une (monosyllabes). Dans ce dernier cas, ce sont des mots avec un seul coup de voix, comme deux, mille, sal, sol, col, de, sin ou por. La plupart des monosyllabes sont courts, mais ce n'est pas toujours le cas (par exemple, les friais et les guieis sont des monosyllabes et comportent chacun six lettres). Par contre, il existe des mots très courts qui ont plusieurs syllabes (par exemple oía est trisyllabe).

Accentuation en monosyllabes et quelques exemples illustratifs

Dans la plupart des cas, ces mots ne sont pas accentués. Cependant, cette règle générale comporte quelques exceptions. Le critère de l'exception est le suivant: que le mot qui compose le monosyllabe a plus d'un sens. De cette façon, pour différencier un mot d'un autre, l'un a un accent et un autre pas.

Le monosyllabe "de" utilisé comme proposition n'a pas d'accent, mais il a un accent quand il s'agit du verbe donner (par exemple, "l'anneau appartient à mon cousin" et "j'attends qu'il le donne tome").

Si «il» est un article, cela va sans accent, mais pas si c'est un pronom personnel («l'ami est gentil» et «je veux que ce soit pour lui»).

Quand «plus» est une conjonction, il n'est pas accentué («je le savais, mais je ne suis pas intéressé»). Par contre, si c'est un adverbe, il a un accent ("mon vélo est le plus rapide").

Quand "se" est un pronom, il n'a pas d'accent, mais c'est le cas pour le verbe sabre ("je vous l'ai communiqué ce matin" et "je ne sais pas").

Dans le cas du monosyllabe "oui", il a un accent quand c'est un adverbe affirmatif ("j'aime l'idée") et il ne l'a pas quand c'est une conjonction ("s'il fait froid je ne partirai pas la maison").

Le binôme te ou thé présente les critères suivants: s'il s'agit d'un pronom personnel, il n'est pas accentué, mais il a un accent s'il se réfère à l'infusion de thé.

Les interjections et les onomatopées sont normalement monosyllabiques

Les interjections et les onomatopées sont des mots dont la fonction est d'imiter un son ou un type d'émotion. Parmi les interjections monosyllabiques, on peut citer les suivantes: hé, oh, oh! ou hein? Certaines onomatopées avec une syllabe seraient les suivantes: crac (crack), zas (hit) ou toc (call).

L'expression "parler avec des monosyllabes"

On dit que quelqu'un parle en monosyllabes lorsque ses réponses sont très courtes et concises, simplement un oui, un non, un ok ou ok. Cette expression est normalement utilisée dans un sens négatif, car celui qui communique de cette manière exprime un manque d'intérêt pour la conversation.

Photos: Fotolia - Zlatan Durakovic / DOC Rabe