définition du droit fiscal

Le Droit fiscal, également connu sous le nom de Droit fiscal, fait partie intégrante de la Loi publique, qui à son tour est inséré dans le Droit financier, et prend soin de étudier les lois sur la base desquelles le gouvernement local manifeste sa force fiscale avec la mission d'obtenir à travers les mêmes revenus économiques des citoyens et des entreprises, et qui sont celles qui lui permettront de couvrir les dépenses publiques dans tous les domaines de la condition.

En d'autres termes, à travers le soi-disant les taxes, qui sont des obligations monétaires soutenues par la loi, l'État gagne de l'argent pour soutenir et entretenir les différents domaines qui composent l'État: l'administration publique, et d'autre part garantit aux citoyens la satisfaction et accès à des services tels que: sécurité, santé, éducation, parmi les principaux.

En attendant, ce seront les contribuables, citoyens ou personnes morales, qui devront se conformer au paiement de ces impôts établi par la législation nationale.

Le paiement d'une taxe n'impliquera pas, pour ceux qui paient, une considération d'effet immédiat de la part de l'Etat, mais ce qu'il garantira c'est que la personne pourra accéder à l'éducation et à la santé publique et bénéficiera également de la protection offerts par les forces de sécurité nationales, justement soutenues économiquement par les taxes imposées par l'État.

Nous pouvons trouver différents types de taxes: interne (Ils se réunissent dans le pays en question, dans les provinces, communes, villes, c'est le cas de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), du revenu brut, de l'impôt sur le revenu, entre autres), externe (Ils résultent de l'importation, c'est-à-dire de l'entrée dans un pays de biens et services), direct (parce qu'ils sont appliqués directement sur le revenu ou la propriété), indirect (Ils atteignent des personnes extérieures au contribuable, c'est-à-dire que la taxe est payée par celui qui reçoit ou achète des biens), réel et objectif (ils taxent les gens indépendamment de leurs conditions personnelles), personnel ou subjectif (Ils prennent notamment en compte la capacité contributive des individus, en tenant compte des revenus qu'ils perçoivent et des actifs dont ils disposent).