définition des trisyllabes-polysyllabes

L'un des moyens de classer les mots est le nombre de syllabes qu'ils contiennent. Ceux qui n'ont qu'une syllabe sont des monosyllabes, au plus trois, avec ou col. Ceux qui ont deux syllabes sont des bisyllabes, comme simple, crayon, selon, para ou perroquet. Ceux qui ont trois syllabes sont appelés trisyllabes, tels que futur, pair, bureau ou ressource. Enfin, celles qui ont plus de trois syllabes sont, logiquement, des polysyllabes (papillon, pourri, véhément, artériographie ...).

Accentuation en mots trisyllabiques

Selon les règles d'accentuation, les mots trisyllabiques peuvent avoir trois types d'accent diacritique (avec accent). Ainsi, un mot pointu trisyllabique et accentué pourrait être inclusion ou champion. Un mot plat trisyllabe et accentué serait difficile, courant ou portable. Tous les mots esdrújulas à trois syllabes sont accentués, tels que nombre, oiseau, musique ou docteur.

Polysyllabes

Au sens strict, les mots polysyllabiques peuvent être tétrasyllabes ou quatre syllabes (beurre ou citrouille), pentasyllabes ou cinq syllabes (serre ou ophtalmologiste), hexasyllables ou six (hétérogènes ou méconnaissables), heptasyllables ou sept (anglo-américain ou considérablement), huit syllabes ou huit (électrocardiographie ou pseudohermaphrodisme).

Exceptionnellement, certains mots sont eneasyllabes ou neuf syllabes (oto-rhino-laryngologiste ou électroencéphalogramme) ou même décasyllables ou dix syllabes (désoxyribonucléotide ou oto-rhino-laryngologie). Comme on peut le voir, les mots polysyllabiques sont majoritairement composés (par la combinaison de plusieurs disciplines dans un terme ou par la combinaison de préfixes et suffixes qui complètent un mot composé).

Le nombre de syllabes dans les mots est l'un des critères de leur classification

Dans tous les domaines de la connaissance, il y a une tendance à classer le contenu de ses propres connaissances. Les mots peuvent être classés de différentes manières: par le nombre de syllabes, par leur fonction dans la langue, par leur origine, par leur typologie (simple, composée ou dérivée), par leur contenu (lexical ou grammatical), etc.

Si l'on prend le mot trisyllabique «ludique» comme référence, on se trouve face à un adjectif dans sa forme masculine qui, à son tour, est un mot lexical et qui vient du latin ludus qui signifie jeu ou amusement. Cet exemple simple nous rappelle qu'un mot peut être étudié de plusieurs points de vue.

La classification selon le nombre de syllabes est utile pour plusieurs raisons: pour le langage poétique afin d'établir le nombre correct de chaque vers ou pour connaître la structure interne de chaque mot, puisque les syllabes sont à leur tour divisées en lexèmes et morphèmes.

Photos: Fotolia - vecton / oksanagrytsyuk