définition de la moyenne arithmétique

Résultat résultant de l'ajout de valeurs et de leur division par le nombre d'ajouts qui participent

A la demande du Matematiques et du Statistiques, la Moyenne arithmétique, populairement connu sous le nom de moyenne, se révèle être le ensemble fini de nombres égal à la somme de toutes les valeurs divisée par le nombre d'ajouts impliqués.

Si l'ensemble en question est un échantillon aléatoire, au fur et à mesure que les individus d'une population statistique sont désignés, il sera appelé la moyenne de l'échantillon et deviendra l'une des principales statistiques de l'échantillon.

Par exemple, si je veux connaître la moyenne ou la moyenne arithmétique que j'ai dans une certaine matière à l'école ou à l'université, je n'ai qu'à additionner les numéros de chacune des notes que j'ai obtenues aux examens et les diviser par le nombre de tests, c'est-à-dire, si mes notes au cours de l'année étaient de 4, 5, 7, 8 et 10, la moyenne arithmétique ou moyenne en question sera de 6,80.

Chaque fois que nous voulons obtenir une moyenne, nous devons avoir deux quantités dont nous pouvons précisément atteindre leur point médian. Nous aurons toujours besoin d'autres chiffres, car un chiffre ne peut pas être moyenné par rapport à lui-même.

Dans le cas où il y a plusieurs chiffres, il faut, comme nous l'avons dit, les additionner à tous et ensuite les diviser par le nombre de nombres en jeu, c'est-à-dire s'il y avait cinq chiffres, les diviser par ce nombre.

Utilisé dans le climat, l'économie, les ressources humaines et pour les statistiques

Et la même procédure que nous avons mentionnée ne peut être transférée qu'à d'autres domaines et questions pour obtenir précisément les moyennes, y compris les températures. Il s'avère très courant qu'à la demande du temps, des calculs sont effectués pour connaître la température moyenne au cours d'une saison de l'année. Il s'agit alors d'additionner les températures pendant la période puis de les diviser afin d'obtenir la moyenne qui existera pendant cette période étudiée.

Toujours en économie et en finance, la moyenne est utilisée pour connaître la moyenne des profits ou des pertes d'une entreprise, pour le taux d'inflation qui affecte l'économie d'un pays, le coût de la vie, entre autres.

Et sur le lieu de travail, la moyenne ou moyenne arithmétique est généralement utilisée pour effectuer des calculs liés aux jours travaillés par un salarié et ainsi savoir combien de jours il a réellement travaillé et pouvoir effectuer le paiement correspondant à son travail.

En revanche, la moyenne arithmétique est largement utilisée pour réaliser des statistiques dans les secteurs sensibles et une fois les résultats connus, il est possible d'élaborer et de mettre en œuvre des politiques visant à résoudre les problèmes dans ces domaines. Pensons à l'éducation, pour savoir si le niveau de connaissance d'un cours est bon ou mauvais, il sera possible de faire une moyenne des notes obtenues par les étudiants et ainsi savoir s'ils sont à un bon niveau ou pas, et si nécessaire mettre en œuvre des mesures pour l'améliorer.

L'un des inconvénients de la moyenne arithmétique est qu'elle sera modifiée par ces valeurs extrêmes, c'est-à-dire que des valeurs très élevées ont tendance à l'augmenter et au contraire, celles qui sont trop faibles ont tendance à la réduire, ce qui, bien sûr, est tout à fait nuisible, car il peut ne plus être représentatif.

Les propriétés de ceci soutiennent que la moyenne arithmétique d'un ensemble de nombres positifs sera égale ou supérieure à la moyenne géométrique, qui est la nième racine du produit des nombres et, d'autre part, que la moyenne arithmétique sera entre cette valeur maximale et le minimum de l'ensemble de données en question.

Nous devons donc préciser que le résultat que nous apporte le calcul moyen de quelque chose ne coïncidera pas toujours avec la réalité et c'est pourquoi il est exprimé en termes de moyenne.