définition du développement

Le mot développement a des significations différentes. En premier lieu, il peut être compris comme le processus d'évolution, de changement et de croissance lié à un objet, une personne ou une certaine situation. D'autre part, le terme développement peut être appliqué à des situations qui affectent un ensemble d'aspects, par exemple le développement humain d'une nation. Malgré les différentes significations, le concept que nous analysons a normalement une signification positive dans ses différentes utilisations.

Le développement comme synonyme d'évolution

Tout est sujet au changement et à la transformation. Si nous pensons à un être vivant, son existence est due à des processus biologiques. En ce sens, une graine devient un arbre et les cellules sont modifiées jusqu'à ce qu'elles deviennent un être individuel d'une espèce. Il existe de nombreuses disciplines qui étudient l'évolution dans un certain sens. En fait, en biologie, la théorie de l'évolution est le paradigme scientifique actuel. D'autre part, il existe des disciplines qui traitent de l'évolution dans certains aspects spécifiques (embryologie, géologie, psychologie évolutionniste, entre autres).

Développement humain

Nous devons mesurer et calculer les situations qui nous affectent en tant que communauté. En ce sens, il y a l'indice de développement humain. Cet indicateur est appliqué à chaque nation et a une approche statistique avec trois piliers fondamentaux: la santé, l'éducation et le niveau de vie. Il existe d'autres indices liés à l'humanité (par exemple, l'indice de pauvreté).

Lorsqu'il s'agit de localiser le développement d'un pays, il existe une classification générale établie annuellement par l'ONU (l'indice de développement humain susmentionné), qui établit la division générale suivante: pays développés, sous-développés et en développement. Dans le premier groupe, il y a des nations comme les États-Unis, la Suisse, l'Allemagne, le Chili ou l'Australie. Dans le deuxième groupe, il y a des pays comme Haïti, l'Érythrée, la Somalie ou l'Afghanistan. Certains pays sont dans une situation intermédiaire en développement (par exemple le Kenya, la Thaïlande ou le Cambodge).

Développement durable

Le concept de développement appliqué à l'économie ne satisfait pas tous les analystes. En fait, certains considèrent que les paramètres conventionnels utilisés pour mesurer la croissance d'une nation n'expriment pas un véritable développement économique. Pour cette raison, ces dernières années, un nouveau concept, le développement durable, a été intégré.

Le concept de développement durable repose sur un principe général: la croissance doit être socialement équitable, compatible avec l'équilibre environnemental et économiquement viable. Cela signifie qu'il faut rechercher un équilibre entre les différentes classes sociales. Du point de vue écologique, il est préconisé que l'activité économique soit compatible avec la préservation de la planète. Et tout cela doit être adapté à un système économique productif et efficace.

Le développement durable en tant qu'approche globale signifie qu'il doit y avoir une croissance économique et sociale mais pas à n'importe quel prix, car il faut penser aux ressources limitées de la planète et des générations futures.

Approches contre le développement économique

Tout au long de l'histoire, il y a eu des circonstances dans lesquelles il y a eu opposition au développement économique, car il a été considéré comme une menace ou une perversion. Dans ce sens, il existe trois exemples paradigmatiques:

1) La position de Jésus-Christ contre les marchands occupant le Temple de Jérusalem. Pour certains analystes, cette attitude de Jésus-Christ exprimait clairement son rejet de l'activité commerciale et des transactions monétaires et impliquait donc une critique de l'idée de développement économique. Il ne faut pas oublier, d'autre part, que dans le Sermon sur la montagne, Jésus-Christ défend la «pauvreté» à travers les béatitudes.

2) Lors de la consolidation de la révolution industrielle en Grande-Bretagne au début du dix-neuvième siècle, un groupe s'est formé qui s'est opposé aux machines et à l'industrie en général, les Luddites. Le mouvement luddite a mené une série d'attaques contre des usines qui ont substitué les processus de mécanisation au travail traditionnel.

3) Certains groupes considèrent que le progrès et le développement économique vont à l'encontre d'une vie heureuse et authentique. Parmi eux se trouvent les Amish, une communauté protestante d'origine allemande qui a créé des communautés aux États-Unis et au Canada. Les Amish vivent selon le mode de vie des XVIIe et XVIIIe siècles, menant une vie très simple (ils ne conduisent pas de véhicules à moteur, leurs vêtements conservent le style de leurs ancêtres et ils renoncent à un consumérisme excessif).

Photos: iStock - GCShutter / mediaphotos