définition du mouvement

Le terme que nous analysons est normalement utilisé dans le contexte de la politique, mais aussi dans les circonstances dans lesquelles un groupe de personnes débat de différentes propositions.De cette manière, une motion est une pétition ou une demande que quelqu'un présente à un groupe pour examen.

En d'autres termes, c'est une initiative qui cherche à être reconnue comme une norme ou comme une loi.

Les motions peuvent être faites dans des contextes très différents: conseils de quartier, conseils d'administration d'entités, associations de parents d'élèves ou au niveau parlementaire. Dans tous les cas, ces types de propositions ont un caractère formel et sont généralement soumis au vote des personnes qui forment un groupe.

Différentes modalités

Si une motion est une proposition formelle avec un objectif, il vaut la peine de se souvenir de ses différentes versions ou modalités. Une motion peut être présentée comme une proposition principale, comme un amendement à une motion précédente, dans le cadre de la procédure d'une réunion, dans le but de reporter une question, ou simplement pour enregistrer un sujet spécifique.

La motion de censure et la question de confiance sont deux mécanismes de contrôle de l'action du gouvernement et sont prévus dans la Constitution espagnole.

La motion de censure est un mécanisme qui peut être mis en œuvre par les membres du Congrès des députés

Son objectif est évident: que le président du gouvernement abandonne sa responsabilité en n'ayant pas assez de soutien. Pour qu'un groupe politique avec une représentation parlementaire soulève la motion de censure, il est nécessaire d'avoir un certain nombre d'approbations préalables, en particulier un minimum de 10% de tous les députés du Congrès.

Si cette condition initiale est remplie, la motion de censure est soumise au vote des représentants du Congrès. Pour qu'elle soit définitivement approuvée, il est nécessaire que la motion ait le soutien de la majorité absolue des membres de la Chambre. Si la motion de censure présentée obtient le soutien nécessaire, celui qui l'a proposée deviendra le nouveau président de la nation.

La question de la confiance est une initiative du président du gouvernement et porte généralement sur certains aspects de son programme politique ou d'intérêt national. Pour que l'initiative soit approuvée, elle doit avoir le soutien de la majorité simple de la Chambre des députés. Ainsi, si la question de la confiance bénéficie d'un soutien suffisant, le président et son gouvernement peuvent continuer d'exercer le pouvoir et s'il ne bénéficie pas d'un soutien suffisant, le président et son gouvernement doivent quitter leurs fonctions.

Photo: Fotolia - Decorwith