définition du trapèze

Les quadrilatères sont classés en trois blocs: parallélogrammes, trapèzes et trapèzes. Ces derniers ont une particularité: ils n'ont pas de côtés parallèles.

Caractéristiques des trapèzes symétriques

Ils ont deux paires de côtés consécutifs égaux. Parmi ceux-ci, la première paire de côtés est différente de la seconde, car l'un est inférieur à l'autre. Ses diagonales sont perpendiculaires et se coupent donc au milieu de l'une d'elles. Comme le terme l'indique, ils ont un axe de symétrie. Un exemple de cette catégorie serait le deltoïde (deux triangles isocèles joints).

Caractéristiques des trapèzes asymétriques

Ils n'ont pas de côtés consécutifs égaux, car l'un est plus grand que l'autre. En revanche, ses diagonales sont différentes et obliques (non perpendiculaires). De même, ils n'ont pas d'axes de symétrie. C'est le seul type de quadrilatère qui n'a pas de forme définie, car il peut avoir un nombre infini de formes. Par conséquent, pour calculer sa superficie, elle est généralement divisée en chiffres déjà connus (par exemple, deux triangles).

Un des os de la main

L'os trapézoïdal fait partie du carpe et se trouve dans le poignet avec trois autres os: le trapèze, le gros os et l'hamate. Tous ces petits os facilitent la mobilité des doigts de la main.

Cet os nous rappelle que d'autres figures géométriques sont utilisées pour nommer différentes parties de l'anatomie humaine, comme le deltoïde, le trapèze ou le pyramidal.

Les différents trapèzes

1) Le trapèze droit a toujours un angle de 90 degrés. L'un de ses angles est aigu (moins de 90 degrés) et l'autre est obtus (supérieur à 90 degrés). Par conséquent, il y aura toujours une base mineure et une base majeure.

2) Le trapèze isocèle a deux côtés égaux qui ne sont pas parallèles et deux autres côtés qui sont parallèles. Quant aux angles, deux sont aigus et deux sont obtus. Les diagonales sont de même mesure et sont donc congruentes. Enfin, il y a une base mineure et une base majeure.

3) Le trapèze scalène est celui dont tous ses côtés sont différents.

Ils ont tous une caractéristique en commun: ils présentent au moins une relation de parallélisme entre deux de leurs côtés.

Parallélogrammes

Il existe trois types de parallélogrammes: carré, losange et rectangle.

- Le carré a quatre côtés et ils sont tous identiques. Ses angles sont de 90 degrés. Les deux diagonales sont égales et forment un angle droit de 90 degrés entre elles.

- Le losange a tous les côtés égaux, mais ses angles ne sont pas droits. Ses diagonales sont différentes, une majeure et une mineure.

- Le rectangle est similaire au carré (de ses quatre côtés, deux sont courts et les deux autres sont longs).

Photo Fotolia: Lapin