définition du triangle

Connu comme l'une des figures géométriques les plus simples et les plus utilisées, le triangle pourrait être décrit comme une figure à trois côtés qui se rejoignent formant trois sommets ou coins (d'où son nom de tri-angle) et qui sont également finis d'un sommet à la autre. En contenant les côtés sous forme de segments non alignés parallèlement, le triangle est considéré comme un polygone. Le nom de triangle est spécifiquement appliqué aux triangles qui ont une surface plane, c'est-à-dire sans volume, puisque ceux qui la possèdent reçoivent alors des variantes du même nom. Le triangle est représenté par la symbologie ABC (chaque lettre représentant un côté).

Il y a quelques éléments spécifiques du triangle et qui sont essentiels à sa forme, ainsi qu'importants pour définir les principales caractéristiques de cette figure. En ce sens, l'un des premiers éléments à prendre en compte est le fait que la somme des angles internes d'un triangle mesure toujours 180 °. Par conséquent, les angles externes d'un triangle sont toujours complémentaires à l'angle interne puisque les deux combinés doivent former 180 °. Dans le même temps, l'angle extérieur de chacun des sommets est égal à la somme des angles qui ne lui sont pas adjacents, tandis que la somme des trois angles extérieurs doit s'élever à 360 °.

Les triangles peuvent être organisés en fonction de leur forme ainsi que du type d'angles qui y sont formés. Dans le premier cas, nous avons trois types de triangles: le équilatéral (dont les côtés sont égaux et contiennent la même longueur), le triangle isocèle (qui a deux côtés de même longueur et un plus petit, en plus du fait que les deux angles de ce plus petit segment sont égaux) et enfin le scalène (qui a tous les côtés avec des longueurs différentes et des angles différents).

En revanche, si l'on prend en compte les types d'angles d'un triangle, on peut le définir comme triangle rectangle (avec un angle de 90 °, deux pattes et une hypoténuse), triangles obtus (avec un angle supérieur à 90 °), Triangle aigu (avec trois angles inférieurs à 90 °) et enfin, le triangle équiangulaire (celui qui a trois angles internes de 90 °).