définition du sacrifice

Le concept de sacrifice est largement utilisé dans notre langue et diverses références lui sont attribuées, plusieurs d'entre elles liées à la religion et à la divinité.

Offrande donnée à une divinité ou à un dieu

Le terme sacrifice est un terme qui vient de la langue latine dans laquelle sacrificium cela signifie «faire quelque chose de sacré». Par exemple, l'une de ses utilisations les plus courantes est de se référer à cette offrande qui lui est faite, elle est donnée à une divinité qui est adorée et adorée.

Ainsi, le sacrifice ou l'acte sacré représente toujours un acte d'effort et de volonté dans la poursuite d'un objectif plus grand pour lequel on se bat.

Les sacrifices humains dans les temps anciens

Le sacrifice, dans les temps anciens, était généralement effectué à travers différents types de rituels dans lesquels des animaux et différentes offrandes étaient offerts en l'honneur des dieux. Ces rituels, lorsqu'ils étaient exécutés par l'incinération de ces offrandes, étaient connus sous le nom d'holocaustes.

Dans de nombreuses cultures anciennes ou primitives, les rituels sacrificiels pouvaient également inclure l'offrande d'humains; bébés, jeunes femmes ou hommes.

Célébration de l'Eucharistie dans le christianisme

En tanto, ya instancias del Cristianismo se denomina de este modo a la celebración que lleva a cabo un sacerdote en medio de la misa al ofrecer el cuerpo de Cristo bajo los formatos de vino y de pan, en clara conmemoración a lo que oportunamente Jesús legó dans ce sens.

Le concept qui nous concerne est né en relation directe avec le religieux. La plupart des religions qui ont abrité l’histoire de l’humanité, monothéiste ou polythéiste, ont exigé de leurs fidèles de faire des sacrifices et des offrandes de toutes sortes.

Les sacrifices d'êtres humains et d'autres êtres vivants étaient certainement courants dans le passé, par exemple, les tribus aborigènes ont donné à leurs dieux la vie d'animaux et de personnes, à plusieurs reprises, avec l'intention d'apaiser leur colère, ou aussi avec la motivation de célébrer certains triomphe militaire.

Il faut dire que dans de nombreux cas, les sacrifices ont été certainement sanglants parce qu'ils impliquaient des décapitations et d'autres pratiques très violentes, heureusement, et avec le temps, ces pratiques ont presque complètement disparu, dans de nombreuses circonstances parce qu'elles étaient interdites par la loi.

Acte de démission en faveur d'une autre ou d'une cause pour laquelle il s'est engagé

Et enfin, un autre des usages étendus du terme permet de nommer cet acte d'abnégation qui conduit quelqu'un à renoncer à un certain enjeu au profit d'un autre, soit pour celui qui en a besoin, soit parce que de cette manière, avec cette démission, il rassure une situation.

Le mot sacrifice est couramment utilisé dans le langage courant dans ce sens, lorsqu'il cherche à désigner un acte qui demande beaucoup d'efforts de la part de la personne qui l'accomplit, engagement et cohérence.

Le sacrifice peut être de faire un régime alors que vous êtes constamment tenté par des plats délicieux et savoureux autour de vous et que vous savez qu'il ne faut pas les manger parce que vous êtes en surpoids.

Un sacrifice peut également consister à étudier et à prendre un sujet difficile pour l'un d'eux, en laissant de côté d'autres problèmes tels que sortir avec des amis ou ne rien faire de spécifique.

Arrêter de se battre avec un frère pour que la mère ne soit pas attristée par cette dispute constante entre les deux sera un sacrifice.

Le sacrifice est quelque chose qui nécessite un grand engagement et une grande cohérence car c'est quelque chose qui est fait volontairement, mais cela ne signifie pas qu'il est moins difficile ou compliqué simplement parce qu'il a été cherché à réaliser.

Le terme sacrifice est celui qui est normalement utilisé pour désigner tout acte qui implique un effort vers un objectif spécifique. Traditionnellement, la notion de sacrifice était exclusivement liée à certains rituels et actes religieux qui servaient à démontrer à Dieu le dévouement et l'amour constant que les individus avaient en lui. À l'heure actuelle, le terme peut être utilisé dans de nombreuses situations de natures diverses, comme nous l'avons déjà expliqué.