définition de la garantie réelle et personnelle

Lorsqu'un prêt est demandé à une institution financière dans un but précis, il nécessite un certain type de garantie, c'est-à-dire un soutien pour pouvoir satisfaire le remboursement de l'argent. Ainsi, l'emprunteur (la personne qui reçoit l'argent) doit offrir une preuve qui sert de garantie à la personne qui accorde le prêt (par exemple, une masse salariale de son salaire mensuel ou de l'hypothèque du logement, entre autres). Ces types d'exigences agissent comme une garantie de paiement. Dans la plupart des opérations financières pour obtenir un prêt, une vraie garantie ou une garantie personnelle est utilisée et toutes deux font partie d'un concept général, la garantie de crédit.

Une vraie garantie

C’est une situation dans laquelle le débiteur offre en garantie un bien lui-même ou celui d’une autre personne pour obtenir un prêt. Il existe plusieurs types de garanties réelles, le gage et l'hypothèque étant les plus courants. Le gage est un type de contrat par lequel un débiteur offre à son créancier un bien meuble pour constituer une garantie dans le crédit et ledit bien doit être restitué lorsque l'obligation contractée est éteinte. L'hypothèque est appliquée à un bien du débiteur ou d'un tiers, de telle sorte que le créancier est le bénéficiaire dudit bien. Les deux véritables garanties sont développées dans une loi hypothécaire. La garantie est objective, car elle repose sur un actif tangible et concret.

L'origine des garanties réelles vient du droit romain, dans lequel une procédure légale était déjà envisagée pour se conformer aux obligations contractées (par exemple, le trust ou le pignus).

Garantie personnelle

On l'appelle une garantie personnelle car elle ne prend en compte aucun actif spécifique servant de garantie de paiement. Ce qui est pertinent dans ce type de garantie, c'est la personne qui, à titre privé, offre la garantie de s'acquitter d'une responsabilité (par exemple, le remboursement d'un prêt).

La garantie personnelle est subjective, puisqu'elle n'est associée à rien de spécifique mais à l'engagement d'une personne envers une autre personne ou entité (par exemple, l'engagement de payer les versements hypothécaires). Cependant, dans certains cas, la garantie personnelle est renforcée par un garant, de telle sorte que si le débiteur ne respecte pas ses obligations, le garant devra assumer l'engagement du débiteur avec ses biens.

Les prêts fondés sur des garanties personnelles sont basés sur la propre solvabilité du débiteur, ce type de prêt n'est donc pas associé à une hypothèque ou à tout autre type de garantie. Le titulaire d'un prêt avec garantie personnelle peut être une personne physique ou une personne morale (par exemple, une société anonyme). Por otra parte, también se puede dar la circunstancia de ser dos los titulares y en dicho caso la garantía personal podría ser de dos tipos: solidaria (el que presta el dinero puede reclamarlo a cualquiera de los titulares) o mancomunada (cada titular respondería por une partie).

Photos: iStock - Szepy / rottoro