définition de l'allégeance

Le mot pleitesía vient du latin, plus précisément du mot pleités qui, à son tour, vient du verbe placere, qui signifie aimer, plaire ou sembler approprié. Le nom placitum fait référence à ce que quelqu'un aime. Au fil du temps, le terme a évolué dans sa signification et l'hommage est une manifestation de reconnaissance envers quelqu'un.

En d'autres termes, c'est une démonstration de respect. Cependant, ce n'est pas une question de respect entre personnes égales mais il y a généralement une personne qui occupe une position privilégiée et une autre qui est en dessous.

L'expression rend hommage

"Rendir pleitesía" est une expression courante en espagnol et indique une attitude de révérence envers quelqu'un, généralement une personne de haut rang et avec un certain pouvoir. Par exemple, «mon ami rend hommage à son patron». En ce sens, il est parfois utilisé comme synonyme d'une autre expression, «tromper quelqu'un», c'est-à-dire la flatter.

Aussi, il peut être utilisé dans un sens péjoratif, impliquant que quelqu'un a une attitude servile envers une autre personne, par exemple, «le nouveau travailleur rend hommage au chef de cabinet parce qu'il s'inquiète pour son futur travail».

D'un autre côté, rendre hommage équivaut à adorer dans certains contextes, comme cela arrive quand quelqu'un admire profondément une personne célèbre («ma mère rend hommage aux Rolling Stones»).

Une réflexion sur le terme

Le mot obéissance et l'expression rendent obéissance sont des formes cultivées rarement utilisées. Cet usage inhabituel a une explication sociologique: dans le modèle de société dans lequel nous vivons, il n'y a pas de groupes sociaux privilégiés par leur naissance. De cette façon, bien qu'il y ait encore des riches et des pauvres, des patrons et des employés, il n'y a pas de système de classe de la société et, par conséquent, il n'y a aucune obligation de rendre hommage à qui que ce soit.

Pendant le Moyen Âge en Espagne, il y avait une division sociale et cela a amené les classes sociales inférieures à rendre hommage aux classes supérieures. En ce sens, il existe plusieurs concepts qui font référence à la soumission de certains par rapport à d'autres: vassalage, serviteur, roturier et autres.

Ainsi, le vassal devait rendre hommage au seigneur et il en est de même pour le seigneur en ce qui concerne le noble et le noble par rapport au souverain. D'une manière ou d'une autre, la grande majorité de la population devait rendre hommage à quelqu'un et ce n'était pas une formule de courtoisie mais exprimait plutôt une attitude servile, obéissante et docile.

Photos: iStock - webphotographeer / ilbusca