définition du raisonnement inductif

Le raisonnement consiste à effectuer une activité mentale qui nécessite un effort intellectuel. En ce sens, le raisonnement et la pensée sont comme des termes mais pas exactement les mêmes. Nous pouvons penser à quelque chose (par exemple, un certain objet) mais cela ne signifie pas que nous raisonnons. Tout raisonnement suppose un affichage d'idées ordonnées avec une certaine procédure ou méthode. Pour cette raison, nous parlons de deux types de raisonnement: inductif et déductif.

La science du XVIIe siècle était basée sur le raisonnement inductif

D'un point de vue scientifique, le raisonnement inductif s'est développé à partir du XVIIe siècle avec les apports du philosophe Francis Bacon. Ce philosophe a estimé que des conclusions générales peuvent être tirées à travers des tableaux dans lesquels les données sont collectées de manière systématique et ordonnée sur ce qui est étudié.

La méthode inductive ou le raisonnement

D'une manière générale, on dit que cette forme de raisonnement va du particulier au général. Ainsi, à partir de certains cas particuliers, une certaine régularité est observée entre eux et c'est cette logique qui permet de tirer une conclusion générale. En d'autres termes, des événements spécifiques sont observés en détail et, par la suite, une loi est proposée qui explique la régularité de tels événements.

Critique de l'induction

L'induction crée des lois générales à partir de l'observation d'événements réels. C'est donc une généralisation qui pourrait être fausse. Par conséquent, les conclusions ou lois de la méthode inductive sont probables et ne sont valables que tant qu'aucun cas n'apparaît qui contredit la généralisation. L'inductivisme a été critiqué comme une stratégie de raisonnement valable car il comporte un certain nombre de lacunes.

On pourrait soulever certaines critiques qui révèlent la faiblesse du raisonnement inductif

1) S'il s'agit d'expérimenter à partir de cas concrets, on peut se demander combien de cas devraient faire partie d'une expérimentation, quelques, des milliers ou des millions,

2) Si l'analyse inductive est basée sur l'observation des faits, il ne faut pas oublier que les sens peuvent nous tromper,

3) Rien ne peut être observé de manière rigoureuse si mentalement il ne fait pas partie d'une théorie explicative antérieure qui permet d'observer la réalité, de sorte que l'observation pure n'existe pas et, puisqu'elle n'existe pas, il n'est pas raisonnable qu'elle soit un élément essentiel élément dans une recherche.

Photo: Fotolia - Neyro