définition du cadre

Chacune des images consécutives d'un film

Généralement, chacune des images qui se produisent dans un film et sont considérées isolément est connue sous le nom de cadre..

La taille du cadre dépendra du format du film. Le plus petit 8 mm. Il mesure 4,8 x 3,5 mm. Et dans le plus grand connu sous le nom IMAX, il mesure 69,6 x 48,5 mm. Plus le cadre est grand, plus l'image projetée sur l'écran est nette.

Chacune des images est imprimée sur papier, tandis qu'un film photographique collecté par un appareil photo d'excellente résolution et rapidité sera celui qui permettra d'obtenir cette séquence exacte d'images imprimées sur papier. Lorsqu'une certaine séquence d'images peut être visualisée par le spectateur avec une certaine fréquence dans les images, c'est qu'il pourra alors ressentir la sensation de mouvement.

Pour que l'œil humain perçoive efficacement le mouvement des images, la trame doit avoir une fréquence inférieure à 50 Hz.

Au cinéma, ils sont projetés 24 par seconde pour créer l'illusion du mouvement

Dans le cas de cinéma, de pouvoir en tant que spectateurs apprécier un film de ce type d'art, les images doivent être projetées avec une cadence de 24 images par seconde puis, avec cette fréquence, l'œil humain percevra l'illusion tant attendue du mouvement.

Pendant ce temps, cette situation qui se produit au cinéma, mais aussi en photographie et à la télévision, est possible car cette succession rapide d'images va bloquer la capacité du cerveau à les apprécier comme des photographies séparées, une à une. entraînera inévitablement le cerveau à finir par mélanger les images en question et à donner au spectateur la sensation naturelle de mouvement.

Par exemple, le concept est étroitement lié aux médias précités et en particulier au septième art.

Pour pouvoir apprécier un film au cinéma, comme nous l'avons souligné les lignes ci-dessus, il faut que les images soient projetées à une cadence de 24 par seconde afin de produire l'illusion du mouvement.

Pendant ce temps, la fréquence d'images joue un rôle fondamental ...

Les effets visuels qui peuvent être créés avec rapidité

Les images en mouvement sont représentées au public à une vitesse constante que nous avons déjà indiquée, cependant, en variant la vitesse à laquelle l'image est capturée, divers effets peuvent être créés.

Capturer des images à des vitesses élevées ou, à défaut, des vitesses très faibles, puis les reproduire à la vitesse constante et convenue entraînera des effets importants sur leur perception. Des techniques qui sont d'ailleurs largement utilisées aujourd'hui

La manipulation non seulement du temps mais aussi de l'espace est une question qui influence grandement la narration, c'est un outil vital dont dispose le cinéaste.

Une technique largement utilisée est la rampe de vitesse, qui vous permet de modifier la fréquence d'images au fil du temps.

Dans le fantastique film de science-fiction Matrix, une proposition culte aujourd'hui, on peut certainement observer des techniques telles que celles mentionnées ci-dessus et bien d'autres dans lesquelles la manipulation du temps sait produire des effets incroyables devant le regard du spectateur. Ces effets que vous voyez et que vous penserez au reste de la journée, comment ils l'ont fait!