définition du règlement intérieur

Un règlement interne est un système de régulation par lequel s'organise un groupe de personnes (une association culturelle, un parti politique, une entreprise, un club sportif ou tout autre).

En règle générale, chaque groupe humain est soumis à des règles et réglementations externes, qui sont imposées par une entité supérieure (par exemple, l'État établit des lois qui sont ensuite incorporées dans des réglementations spécifiques). Cependant, chaque groupe est organisé selon ses propres critères et intérêts et en ce sens il est nécessaire d'établir un règlement intérieur pour garantir le bon fonctionnement d'une entité.

Caractéristiques générales

Chaque règlement intérieur a une idée générale fondamentale: il y a des règles qui doivent être respectées. L'important est que ces règles soient adéquates, ni trop strictes ni trop permissives.

Pour que la conformité soit efficace, il est nécessaire que les règles soient connues de tous les membres qui font partie d'un groupe. En revanche, ils doivent être clairs et sans aucune ambiguïté. Il est également très pratique que les règles soient mises à jour et adaptées aux nouvelles circonstances. Un autre aspect important est le régime disciplinaire, c'est-à-dire l'ensemble des sanctions imposées en cas de violation du règlement intérieur.

Règlement intérieur d'une entreprise

De nombreuses entreprises ont leurs propres réglementations. Il est logique que cela soit le cas, car de cette manière, les conflits éventuels sont évités et des critères généraux adoptés rendent difficile la prise de décisions arbitraires et potentiellement injustes.

On pourrait dire qu'une réglementation interne de l'environnement des affaires établit les «règles du jeu» du travail, c'est-à-dire ce qui peut être fait et ce qui ne l'est pas, ainsi que les limites de certaines actions et les procédures appropriées.

Normalement, les dispositions réglementaires sont présentées dans des articles regroupés en différents thèmes (sur la ponctualité, les heures supplémentaires, la conduite, l'habillement, les sanctions, etc.).

Avec le consentement et le soutien de toutes les parties

Pour qu'un règlement intérieur ne reste pas sur «papier mouillé», il est nécessaire qu'il soit signé par les salariés et surtout qu'il soit appliqué normalement et équitablement, puisqu'un règlement doit être le même pour tous et sans aucune exception. Enfin, il est très pratique que le document réglementaire soit accepté par les employés et l'employeur. De cette manière, on comprendra qu'il ne s'agit pas d'un caprice ou qu'il a une intention sanctionnante ou répressive mais que la réglementation obéit à une finalité légitime: que l'activité de travail se déroule avec le moins d'incidents possible et dans des conditions de travail optimales.