définition du folklore

Le folklore c'est lui ensemble de traditions, coutumes et chants, entre autres, d'un peuple, d'une région ou d'un pays, c'est-à-dire le folklore, également connu sous le nom de folklore ou folklore, est le expression de la culture d'un certain peuple et que par conséquent il le distinguera du reste; sa musique, sa danse, ses histoires, ses légendes, son histoire orale, ses blagues, ses superstitions, ses coutumes, son art, et tout ce produit des sous-cultures ou des groupes sociaux qui coexistent dans la ville.

Le folklore ou folklore est un terme qui désigne la culture populaire et traditionnelle d'une région, d'une ville ou d'un pays. C'est un concept qui englobe des activités très diverses: chansons, légendes, danses, artisanat ou célébrations.

Dans n'importe laquelle de ses manifestations, le folklore nous permet de comprendre l'histoire d'un peuple dans un sens vital et non pas dans un sens théorique. En fait, connaissant le folklore d'un endroit, nous savons comment les gens s'habillaient, quelles célébrations étaient importantes et comment ils s'amusaient.

Le mot folklore est d'origine anglaise, car il vient du terme folk, qui signifie peuple ou peuple et du mot lore, qui signifie tradition ou savoir. Il est prouvé que le terme folklore a été inventé pour la première fois au 19ème siècle par un antiquaire britannique (William John Thoms), qui a utilisé le nouveau concept pour désigner des antiquités populaires.

Critères de référence au folklore

Comme il s'agit d'un terme si général, il est relativement courant qu'il soit utilisé de manière imprécise. En ce sens, il faut souligner que tout ce qui est populaire n'est pas folklorique. Les spécialistes du folklore établissent une série de critères pour faire référence à ces manifestations sociales ou culturelles

- C'est un patrimoine partagé par un peuple.

- Il est transmis oralement de génération en génération.

- Il a un caractère anonyme et normalement il n'y a pas de créateur spécifique de la tradition folklorique.

- La manifestation folklorique populaire trouve généralement son origine dans une fonction sociale spécifique (par exemple, une célébration pour célébrer la fin de la récolte).

- L'expression folklorique est un signe d'identité d'un groupe et son origine se trouve généralement dans le monde rural.

- Il existe différentes manières et variantes d'exprimer un héritage folklorique.

Exemples significatifs de folklore dans le contexte latino-américain

- En Argentine, le Festival national de folklore a lieu dans la ville de Cosquín depuis le début des années 1960 et se concentre sur la musique folklorique nationale.

- Dans les différents états du Mexique on retrouve des danses traditionnelles (danse des cochers, des quetzals ou des plumes).

- En Equateur, le folklore est étroitement lié à la tradition religieuse, en particulier les vierges et les patrons de chaque région.

- Au Chili, la Fiesta de la Tirana est célébrée chaque année, un festival dans lequel les mineurs exécutent des danses telles que des antawaras, des chinois ou des diabladas.

- Au Pérou, le festival Candelaria, qui se tient en l'honneur de la Virgen de la Candelaria, est une manifestation culturelle avec des composantes musicales, religieuses et dansantes.

Folklore vivant, mourant et mort

Il n'est pas facile pour le folklore de rester vivant, car la mondialisation et les médias de masse sont des formes unificatrices de culture et de divertissement collectif.

On dit qu'une manifestation folklorique est vivante lorsqu'elle est enracinée dans une région (elle a lieu périodiquement et compte un nombre élevé de participants).

Le folklore meurt lorsqu'il n'est connu que d'une partie de la société, généralement des personnes âgées qui se souviennent des traditions de leur enfance. Certains groupes créent des associations culturelles pour que le folklore en crise retrouve sa splendeur.

On parle d'un folklore mort quand personne ne le pratique plus et qu'il est devenu une relique du passé.

Photos: iStock - KalypsoWorldPhotography / Global_Pics