définition de la morbidité

Le terme morbidité est un terme d'usage médical et scientifique et sert à indiquer le nombre de personnes ou d'individus considérés comme malades ou victimes d'une maladie dans un espace et un temps donnés. La morbidité est donc une donnée statistique très importante pour pouvoir comprendre l'évolution et la progression ou la régression d'une maladie, ainsi que les raisons de son émergence et les solutions possibles.

le taux de morbidité résulte de la division du nombre de malades par l'ensemble de la population

La morbidité est une donnée démographique et sanitaire qui remplit la fonction d'informer la proportion de personnes qui souffrent d'une maladie dans un espace et un temps limités. Il en est ainsi afin de mieux analyser l'évolution d'une telle maladie dans des conditions particulières puisqu'en la délimitant, les effets et phénomènes produits sont plus facilement observables. La morbidité est surtout utilisée par l'épidémiologie, la discipline de la médecine qui se spécialise dans l'analyse et l'étude de la progression de différentes épidémies dans différents types de population.

Selon les résultats obtenus à partir de recherches basées sur la morbidité, les spécialistes peuvent connaître le pouvoir ou l'effet d'une maladie sur une population, en même temps qu'ils peuvent analyser les causes d'une telle situation et rechercher des solutions possibles pour l'avenir ( solutions qui peuvent aller des vaccins ou des remèdes spécifiques aux changements d'accès aux conditions de vie essentielles pour les êtres humains).

Certaines maladies peuvent avoir de graves conséquences pour l'ensemble d'une population

Pensons à un territoire où ses habitants sont principalement engagés dans l'exploitation minière et, par conséquent, des pathologies associées à cette activité de travail se produisent. Cette situation a des répercussions sanitaires, sociales et économiques.

La morbidité peut être analysée à partir de différents paramètres, car il y a le taux d'incidence, le taux de prévalence, le taux de cas et le taux de mortalité comme paramètres spécifiques.

Le taux d'incidence fait référence au nombre de personnes qui contractent une maladie au cours d'une période donnée. Ces informations sont d'une importance vitale pour prévenir les maladies ou pour organiser un système de vaccination.

Le taux de prévalence fait référence au nombre d'individus ayant une condition médicale spécifique. Ces données fournissent des informations pertinentes pour connaître les niveaux de santé d'une population vis-à-vis d'une maladie. Dans le cas de l'Amérique latine, la lutte antipaludique dépend largement de la connaissance de ce taux.

Le contrôle officiel du nombre de personnes qui ont une certaine pathologie est appelé taux de contrôle.

Le taux de mortalité fait référence au pourcentage de la population qui meurt des suites d'une maladie.

La mortalité et la morbidité sont deux concepts à ne pas confondre

L'idée de morbidité fait référence aux maladies, tandis que la mortalité est un indicateur du nombre de personnes décédées dans une population. De toute évidence, les deux concepts ont une certaine relation, car la morbidité peut déclencher le phénomène de mortalité.

Les données relatives à la mortalité d'un pays sont un indicateur important pour connaître la qualité de vie de la population. Le taux de mortalité infantile est un paramètre qui affecte une nation dans son ensemble, car il fournit des informations sur divers aspects (le système de santé, les conditions sociales, la situation économique, etc.).