définition des organismes

On entend par organismes tous les êtres vivants qui composent les différents espaces de la planète Terre et qui peuvent varier énormément en forme, caractéristiques et éléments primordiaux, allant des microorganismes aux animaux gigantesques de plus d'une centaine de mètres de long. Tous les organismes supposent la présence de matière ainsi qu'une interaction permanente entre l'intérieur et l'extérieur ou l'environnement à travers divers types de relations biologiques.

Les organismes se caractérisent par le fait qu'ils sont unicellulaires ou multicellulaires, le premier étant composé d'une seule cellule et le second en comprenant plusieurs à des millions. En ce sens, on peut citer plusieurs types d'organismes selon leur complexité: les archées (qui n'ont pas de membrane cellulaire et sont donc plus simples), les bactéries, les protozoaires (généralement unicellulaires), les champignons, les plantes et, enfin, les animaux (les plus évolué de tous les organismes vivants).

Certaines des capacités les plus importantes de tout type d'organisme sont, en premier lieu, l'organisation (ce qui les rend constituées d'une ou plusieurs cellules), l'irritabilité (ou la réponse immédiate à des stimuli externes), l'homéostasie (ou le maintien d'un plus ou ordre interne moins permanent), le développement (ou les transformations générées par l'évolution), le métabolisme (qui est la capacité de se nourrir et de consommer de l'énergie pour se développer), la reproduction (essentiellement pour la survie), et enfin l'adaptation (qui permet de surmonter différentes situations).

Les organismes qui prennent place sur notre planète Terre sont ce qui lui donne sa caractéristique du seul espace connu où la vie peut se développer. Ces organismes nécessitent un contact permanent avec l'environnement qui les entoure et ils se développent avec et à travers lui différentes formes, phénomènes et changements qui conduisent à leur évolution ou à leur disparition éventuelle (s'ils ne parviennent pas à s'adapter).