définition de la contextualisation

La contextualisation est l'acte par lequel les circonstances d'une situation, d'un événement ou d'un fait, public ou privé, sont prises en compte. Comprendre un ensemble d'aspects interdépendants. En ce sens, pour comprendre un phénomène isolé, il est nécessaire de l'expliquer dans une sphère plus globale.

Cela comprend tout ce qui entoure un fait, l'espace et le temps dans lesquels ce fait, cet événement, cette situation se produit. Ainsi, nous parlons du contexte de la Révolution française comme d'un espace et d'un temps très conflictuels dans lesquels les protestations sociales pour diverses raisons étaient en augmentation. On peut aussi parler du contexte dans lequel une conférence est donnée, ou par exemple une interview. Ce serait le moment de la vie des personnes qui font partie de cette conversation, ainsi que le lieu et tout ce que la combinaison de ces deux problèmes peut ajouter à cette instance: si deux personnes discutent au milieu de la rue, cela ne sera pas le même que si le contexte est beaucoup plus formel déterminé par l'environnement de travail, par exemple.

Il est sans aucun doute très important de prendre en compte la contextualisation que l'on peut faire d'une situation car elle ne sera pas la même dans deux contextes différents. Par conséquent, si la contextualisation n'a pas été correctement développée, elle peut facilement conduire à des malentendus et à de la confusion, ainsi qu'à des erreurs scientifiques d'interprétation historique (par exemple, si les éléments à l'origine du développement historique sont supprimés et isolés du contexte particulier dans lequel ils surgissent).

Faits historiques et contextualisation

Si nous étudions un événement du passé, nous pouvons le faire à partir de plusieurs perspectives possibles. De manière simplifiée, on pourrait dire qu'il y a deux options: comprendre le contexte dans lequel les événements se sont produits ou décontextualiser les événements.

Imaginons que nous étudions les sacrifices humains des Aztèques. Si nous les décontextualisons, nous pouvons dire que les Aztèques étaient des meurtriers qui ont exécuté sans pitié leurs victimes. Cependant, si nous voulons vraiment comprendre ce phénomène, nous devrons le contextualiser. En ce sens, les Aztèques adoraient le Soleil comme la divinité suprême. Ils pensaient que si le soleil s'éteignait, la vie cesserait d'exister. Par conséquent, ils ont effectué des sacrifices humains pour «plaire» au Soleil.

Dans l'analyse historique, on court le risque d'évaluer le passé à partir de l'état d'esprit du présent. Cet exercice intellectuel implique la décontextualisation de la réalité historique.

Le texte et le contexte dans la littérature

Les phénomènes littéraires ont une certaine ressemblance avec les phénomènes historiques. Un roman d'amour du XIXe siècle sera compris si le lecteur est capable d'apprécier tout ce qui l'entoure (le style littéraire de l'époque, la mode, les valeurs esthétiques ...).

Identité personnelle et contextualisation

Pour comprendre une personne, il est nécessaire d'analyser tout ce qui l'entoure, c'est-à-dire son contexte social. Par conséquent, nous pourrons savoir à quoi ressemble quelqu'un si nous connaissons la réalité de son pays, son niveau culturel, ses liens familiaux et affectifs, sa classe sociale et le moment historique dans lequel il vit.

Information sortie de son contexte

Dans l'activité journalistique, les professionnels rapportent certains faits au public. Les informations doivent être véridiques et rigoureuses. Cependant, pour expliquer un événement, il est nécessaire de le contextualiser correctement. Il ne suffit pas de dire ce qui s'est passé, mais il est nécessaire de fournir plus d'informations: pourquoi cela s'est produit, dans quel but ou quels intérêts il y a par rapport aux événements qui se sont produits.

Si toutes ces informations ne sont pas fournies, leur contenu est présenté quel que soit son contexte. Le résultat final de cette approche journalistique est lié à la manipulation de l'information ou au jaunissement.

La contextualisation n'est pas seulement importante en science historique ou en sciences sociales, mais au contraire elle est également utile en sciences dures ou naturelles. Cela a à voir avec le fait que la croissance ou le développement de la matière ne sera pas le même si le contexte dans lequel il se produit change, par exemple la réponse d'un élément liquide à différentes températures ou conditions environnementales n'est pas la même.