définition de la sociologie

Science sociale par excellence qui étudie les relations entre les personnes et entre elles et la société

La sociologie est la science sociale par excellence qui traite de l'étude des relations entre les individus et des lois qui les régissent dans le cadre des sociétés humaines..

L'objet d'étude de celui-ci sont essentiellement les groupes sociaux, compris comme l'ensemble des individus qui coexistent regroupés dans différents types d'associations humaines dans le cadre d'une communauté. Ensuite, la sociologie traitera de l'analyse des diverses formes d'organisation internes qu'ils peuvent présenter, les relations que leurs composants entretiennent entre eux et avec le système dans lequel ils s'insèrent, et enfin le degré de cohésion qui existe dans la structure sociale dont ils font partie.

Des hommes marqués par la société et vice versa

Les hommes naissent dans une société spécifique qui sera celle qui marquera l'action de ses composants et aussi leur destin, car dans cette influence qu'il exerce sur ses membres, il leur inculque des valeurs, des manières de se comporter, des croyances. Mais aussi l'homme avec ces mouvements qu'il fait influencera la société elle-même et provoquera les fameux changements sociaux.

Les révolutions comme celle de l’industriel et de la France font partie de ces changements les plus marqués et les plus pertinents qui ont laissé des marques fortes sur les sociétés.

Intérêt millénaire pour le social mais Auguste Comte développe formellement la sociologie

Mais bien sûr, on sait tout cela concrètement aujourd'hui que la sociologie est déjà une science, cependant, depuis longtemps avant qu'elle ne devienne telle et qu'il y avait un nom qui la désignait, des descriptions étaient déjà en cours et les différents peuples étaient étudiés, les relations que ses composants se maintenaient les uns avec les autres et avec leurs coutumes. Par exemple, le penseur Hérodote, dès le 5ème siècle avant JC. il a mené des études concrètes et complètes sur différentes populations humaines et leurs modes de relation plus traditionnels.

Il faudrait cependant attendre encore plusieurs siècles pour que la question se formalise et que tout le monde parle de la sociologie comme de la science sociale par excellence.

En attendant, ce serait le philosophe Auguste Comte, qui au XIXe siècle lorsqu'il présenta son cours de philosophie positive allait enfin donner la forme définitive au concept de sociologie que nous avons tous aujourd'hui.

Ensuite, c'est Comte qui a imposé le nom de sociologie pour appeler la science dont les axes d'étude étaient les événements sociaux. L'observation a été installée comme méthode d'analyse de la même chose et ce serait à travers elle que les divers phénomènes qui se produisent dans le plan social pourraient être identifiés et à partir d'eux formulés les théories et les lois correspondantes.

En conséquence, la méthode que Comte imposa pour étudier le tissu social était la même que celle utilisée par les sciences naturelles, c'est qu'il aimait aussi l'appeler physique sociale.

Ce ne serait qu'au milieu du siècle mentionné que la sociologie serait consolidée en tant que science totalement autonome; et plus tard, au siècle suivant, le 20, les différentes écoles et courants commenceront à apparaître qui proposeront leurs points de vue particuliers sur les différentes questions sociologiques d'intérêt.

Paradigmes

Parmi les principales propositions ou paradigmes sociologiques figurent les Fonctionnalisme (confirme que les institutions sociales sont des instruments qui ont été développés collectivement, expressément pour satisfaire les besoins de la société), le marxisme (créateur absolu de la théorie du conflit social), le Interactionnisme symbolique (met en évidence le caractère symbolique de l'action sociale), le Structuralisme (mettant en évidence la structure sociale) et le Théorie des systèmes (considère la Société comme un système social).

Approches. Méthodes d'étude

La sociologie peut être étudiés à travers deux approches, le qualitatif, qui suppose des descriptions détaillées des situations, des comportements et des personnes et qui, si nécessaire, comprend l'histoire des participants, à la première personne; et d'autre part le quantitatif, qui implique des caractéristiques et des variables qui peuvent être exprimées par des valeurs numériques et qui permettent également de trouver des relations possibles grâce à l'analyse statistique.

D'autre part, la sociologie a une variété de branches dans son champ d'action, politique, éducatif, urbain, art, religion, industriel, entre autres.

Parallèlement, les méthodes qu'elle applique incluent diverses techniques et outils, l'observation comme mentionné ci-dessus, la collecte de données par le biais d'enquêtes et d'entretiens et enfin tout cela se reflète dans des graphiques pour pouvoir marquer les tendances statistiques sur l'aspect de l'étude ou dans le focus.

Et enfin, il faut parler d'une division au sein des sciences sociales en macro sociologie d'une part qui traite de l'analyse des relations sociales au niveau national ou superstatique, et d'autre part, de la micro sociologie qui interprète l'interrelation entre les individus et l'influence. champ social en eux.