définition du cognitif

L'adjectif cognitif vient du mot latin cognoscere, qui signifie savoir. En psychologie et en pédagogie, ce terme est utilisé en référence à la capacité humaine d'apprendre et d'assimiler des connaissances.

Dans le domaine de la psychologie

À partir de 1950, la psychologie abandonne les postulats comportementaux basés sur les modifications du comportement et entame un nouveau cours d'orientation cognitive ou cognitive. Cette nouvelle tendance se concentre sur la connaissance des activités mentales qui interviennent dans la perception, la pensée ou la mémoire. De cette manière, les représentations mentales des individus sont analysées en relation avec des aspects biologiques, culturels et sociologiques.

Pour Jean Piaget, le processus d'apprentissage cognitif ou théorie cognitive se concentre sur la compréhension de la pensée. En ce sens, notre réflexion détermine les croyances et les valeurs que nous gérons dans notre vie quotidienne.

Piaget soutient que le développement cognitif se déroule en quatre périodes: le sensorimoteur (jusqu'à deux ans), le pré-opérationnel (de deux à sept ans), le concret opérationnel (de sept à douze ans) et le formel opérationnel (à partir de l'adolescence). Cela signifie que le développement intellectuel de l'enfant commence par l'utilisation des sens, puis les concepts sont progressivement créés.

L'avancement de l'intellect a lieu parce que l'être humain tend vers un équilibre cognitif. En d'autres termes, nous recherchons un équilibre mental dans lequel nos expériences personnelles sont combinées avec les modèles précédents que nous avons acquis.

Le cognitivisme ou cognitivisme comprend toute une série de théories qui étudient la manière dont nous traitons, stockons et interprétons les informations dans l'esprit. Ainsi, l'objectif de ce paradigme est de savoir comment l'esprit humain est capable de penser, d'apprendre et d'agir.

Dans le domaine de la pédagogie

En pédagogie cognitive, l'étudiant est conçu comme un processeur de premier plan des informations qu'il acquiert. En même temps, l'enseignant doit être l'organisateur de l'information et qui stimule les capacités de réflexion pour un apprentissage significatif chez l'élève.

Dans le modèle cognitif, le rôle de l'individu dans le processus d'apprentissage est revendiqué. En ce sens, l'élève doit participer activement à son apprentissage et, en même temps, l'apprentissage dépend du développement préalable d'une série de compétences mentales acquises dans la petite enfance.