définition du danger

Le danger fait référence à toute situation, qui peut être une action ou une condition, qui a le potentiel de causer du tort à une personne ou à une chose donnée. Ces dommages peuvent être physiques et donc entraîner des blessures physiques ou des maladies ultérieures, selon le cas, ou les dommages peuvent être destinés à causer des blessures à un environnement, à une propriété ou aux deux..

Généralement, les dangers, comme nous l'avons dit dans la première partie de la définition du terme, sont potentiels ou latents, c'est-à-dire qu'un danger est sous forme potentielle ou latente toujours ou la plupart du temps, bien que bien sûr une fois que le danger cesse de être un danger et cela devient une menace concrète, peut conduire à ou déclencher une véritable situation d'urgence.

Le danger peut se matérialiser selon différentes modalités. Dans la situation latente, la situation est potentiellement dangereuse mais les choses, les personnes, les environnements ou les biens n'ont pas été touchés, par exemple, un balcon d'un bâtiment qui présente des faiblesses dans sa structure sera un danger latent.

En danger potentiel ou armée, la situation est prête et prête à affecter des personnes, des choses ou des biens et nécessite généralement une évaluation pour déterminer spécifiquement les chances qu'elle devienne une urgence.

Le moyen le plus courant et le plus efficace de décréter la plausibilité d'un danger causant des dommages spécifiques est d'attribuer des valeurs à la fois à sa possibilité et à sa gravité au moyen d'une échelle numérique, en attribuant les valeurs les plus élevées et les plus graves aux plus graves. multipliez les uns avec les autres pour pouvoir faire les comparaisons pertinentes.

Les dangers peuvent être causés par une infinité de facteurs, cependant, parmi les plus courants sont naturels, tels que le détachement d'un rocher ou l'éruption d'un volcan, les anthropiques qui sont ceux causés par les êtres humains et dans cette catégorie nous peuvent inclure ceux qui proviennent des zones de construction par exemple et enfin ceux qui sont étroitement liés à l'activité ou au travail que la personne développe, par exemple une personne qui travaille comme ouvrier du bâtiment est plus exposée à une chute ou à un coup qu'une personne qui effectue des travaux administratifs dans un bureau.